Un jeu (en famille) pour éviter les photos floues:

Comme il ne fait pas toujours beau dans nos contrées, voici un petit jeu pour meubler vos journées de pluie.

Vous pouvez le pratiquer en famille, l’esprit de compétition aidant, cela ne fera qu’améliorer vos performances.

A la fois ludiques et très instructifs, les exercices photos que je vous propose ci-dessous vont vous permettre de découvrir quelle est la vitesse la plus longue à laquelle vous pouvez photographier sans risquer de flou de bougé.

Exercice photo à réaliser:

> Les préparatifs:

Prenez un petit bout de papier aluminium (papier d’emballage de chocolat ou papier « reynolds)

Au moyen d’une aiguille, percez le de nombreux petits trous.

Disposez le devant une lampe pour que la lumière de celle-ci passe à travers les trous du papier.

Posez l’ensemble sur une table pas trop haute.

> Passez à l’action:

Placez votre appareil photo en position M (roulette de sélection des modes)

Optez d’abord au moyen de la molette de réglage pour le 1/125 de seconde avec une ouverture de diaphragme de f 5,6. Les chiffres que je conseille ici sont un ordre de grandeur, n’hésitez pas à les adapter à votre situation. Bien sûr la vitesse doit tourner entre le 1/50 et le 1/200 de seconde car ce sont des vitesses de prises de vues où normalement tout le monde réussis ses clichés sans flou de bougé.

Visez avec votre appareil votre papier d’aluminium troué, tenez le bien et clic !

Le résultat doit être une image sombre avec une multitude de petits points lumineux bien nets.

Si c’est trop clair ou trop sombre, ajustez l’ouverture pour obtenir une image bien contrastée avec seulement les points qui ressortent.

> Le but du jeu:

Ensuite, pour les prises de vues allongez à chaque fois la vitesse jusqu’à « descendre » au 1/4 de seconde.

Ensuite, examinez, vos images à l’écran de l’ordinateur.

quelle vitesse pour une photo nette
Flou de bougé - comment l'éviter
Vos petits points apparaissent bien ronds comme sur la première illustration? Pas de problème vous pouvez photographier à ce temps de pose sans risque de bougé.

Au contraire, ils donnent des ronds « étalés » et deviennent plus ovales ou déformés comme sur la seconde illustration, c’est que vous avez trop bougé et que la vitesse était trop longue pour éviter que votre bougé n’affecte le rendu de l’image.

> Intérêt de cet exercice photo:

Voilà c’est tout simple mais cela aura plusieurs intérêts:

Vous allez prendre conscience que le bougé est un facteur important pour la netteté et le piqué de vos prises de vues.
Souvent invisible sur l’écran de visualisation au dos de l’appareil même du fait de la petite taille de celui-ci, il gâche le résultat final.

Et bien sûr cet exercice vous poussera à améliorer et la tenue de votre appareil et votre position à la prise de vues; Ce sera tout bénéfice quand vous vous trouverez par lumière faible en présence d’un sujet à ne pas « louper ». Or dois-je rappeler que c’est le plus souvent par temps de lumière difficile qu’on obtient les plus beaux résultats. Et comme tout va toujours vite, encore faut-il avoir les bons réflexes…

> Pour rappel dans mes formations photos:

Je suis partisan d’un apprentissage systématisé. Ainsi comme le peintre doit apprendre à bien manipuler son pinceau, le photographe doit apprendre à bien manipuler son appareil. Des exercices « à blanc » permettent de développer de bonnes pratiques. Il ne faut pas seulement connaître les possibilités de son boîtier, il faut savoir les mettre en œuvre instinctivement.

Et quand le sujet « en or » se présentera, les bons réflexes acquis feront le reste…

> Articles à paraître sur le même thème:

– Comment bien tenir son appareil photo ?
– Le coup de la ficelle pour photographier la nuit sans trépied

À propos de Etienne Coumanne photographe

Photographe formateur - diplômé ICADI
Ce contenu a été publié dans Conseils photos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.